Les Voûtes 75013 Paris Les Frigos
Programme > L'association > Archives > Photoblog > Contact




PROGRAMME




Saison Automne 2018  

Septembre 2018

Vendredi 21 septembre 2018 à 21h00

ON N'EN PARLE PAS - Mystère pour une résistance tsigane

Performance déambulatoire imaginée par Sonia Masson et Géraldine Szajman dans le cadre de la Journée Nationale de la Résistance.

Accueil du public à partir de 19h30
Durée de la performance: environ 1 heure.

« Ne brille pas, petite étoile
N'éclaire pas le chemin

Pour que puissent vivre
Un enfant juif et un enfant tsigane »

Papusza

Avec :
Sonia Masson - voix
Etienne Luneau - voix
Miglen Mirtchev - voix
Géraldine Szajman - voix
Johan Renard - violon et musique originale
Paco el Lobo – guitare et chant flamenco
Julie Beressi – réalisation sonore

— « On n'en parle pas » est une enquête poétique sur les traces des Tsiganes dans les rangs de la Résistance. Ou plutôt sur l'absence de ces traces. Présents et actifs à divers niveaux dans les maquis et les réseaux, les Tsiganes ont pourtant disparu de la Mémoire de la lutte contre le fascisme.

Les témoignages sont rares, diffus, voire dissimulés. Les rechercher revient à se frayer un chemin dans une forêt de choses tues, de secrets enfouis, avec toujours la poésie en embuscade. Nous découvrons un peuple à la fois jaloux et généreux de son univers, dans lequel la Liberté n'est pas une option.

Loin de vouloir créer du spectaculaire, notre démarche artistique s'inscrit dans la dimension de service populaire à l'origine du mot liturgie. Public et artistes se verront engagés, ensemble, dans un parcours vivant, reflet de la libre errance, et dans lequel se croiseront flashs d'archives, trame poétique, bulles de souvenirs, parfois réels, parfois fictifs, toujours emblématiques.

Compagnie Le lampion
www.lelampion.com

( Réservations par mail resa.lelampion@gmail.com / ou téléphone
06 41 05 23 45
Plein tarif: 15 € / Tarif réduit: 10 € (Pas de CB. Chèque et espèces uniquement) )




Septembre 2018

Lundi 24 septembre 2018 de 19h30 à 22h30

Diapéro # 17 : retours d'expériences
Projection débat autour du diaporama sonore.

Programme

► Anne Abitbol-Ravanello, photographe, co-fondatrice d'Explicite, "le premier média complètement multimédia". Elle est en charge de la rubrique diaporama sonore.
► Julien Percheron, photojournaliste, ancien du CELSA, qui a cofondé avec la journaliste print et radio Léa Duperrin, DiapoSon, une chaîne YouTube de diaporamas sonores.
Nous vous annoncerons l'ouverture du 5e prix du diaporama sonore, dont la remise aura lieu le jeudi 15 novembre 2018, au Maif Social Club
Nous vous raconterons aussi nos interventions au festival Barrobjectif, aux Rencontres d'Arles, Rendez-vous de Juillet d'Autun…
Nous vous parlerons aussi de la façon dont nous allons impliquer de façon nouvelle la communauté des participants au Diapéro dans nos événements. Si vous êtes intéressés, prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire.
Dans le Diap'open, nous diffuserons une sélection de films photographiques que vous nous aurez fait parvenir d'ici le 20 septembre à diapero.diaposon@gmail.com
Réservation obligatoire de votre billet sur Eventbrite.

(Entrée 5 € à régler sur place )

Septembre 2018

Mardi 25 septembre 2018 à partir de 19h00

BREAD & PUPPET THEATER présente :

FIN DE DÉBANDADE

Accueil du public à partir de 19h00 - Spectacle à 20h30
Durée : 1h00 environ, tout public.

— Un brass-band "ballade" histoires et fables de protestation.
Les messes d'insurrection font partie du répertoire du Bread and Puppet depuis le début des années 80. En présence de plusieurs dieux de papier-mâché, des citations et des textes appropriés sont transformés afin de produire "l'idée pourrie" du jour. Elle découle en général de quelque événement politico-économique récent. L'idée pourrie révélée par la bouche de l'enfer est ensuite l'objet d'une marche funèbre pour être enterrée. De courtes cantastorias* et numéros de marionnettes à gaine, sont incorporés à la représentation.
*"histoire chantée" en Sicile, "Bänkelsang" en Allemagne ou "Etoki" au Japon, cette technique est née en Inde au 6ème siècle de notre ère, ce qui fait d'elle une des formes les plus anciennes du spectacle vivant.
Brève histoire du Bread and Puppet

— Le théâtre Bread and Puppet est installé dans une grande ferme du Northeast Kingdom au Vermont. Il a été fondé en 1963 par Peter Schumann, un artiste et danseur allemand ; pendant la décennie suivante, ses marionnettes géantes ont été présentes de façon remarquée dans les manifestations contre la guerre au Vietnam à New York, Washington DC et autres villes de États-Unis et à l'étranger. Ses spectacles en salle étaient à la fois plus simples et plus complexes, allant de spectacles de masques, silencieux et intenses ("Fire", "Man Says Good-Bye") à de grands et longs spectacles impliquant 4 à 6 acteurs ("Cry of the People").
— En 1970, une invitation à devenir théâtre en résidence au Goddard College du Vermont, facilita sa conversion à une vie à la campagne longtemps espérée. Commença alors "Our Domestic Resurrection Circus", un festival en plein-air de musique, d'art, de marionnettes et de "Pageantry" (grandes parades) qui s'est déroulé presque chaque été jusqu'en 1998, attirant une foule de plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. Depuis lors, une version plus réduite de ce festival (mais toujours avec de grandes marionnettes) se déroule chaque dimanche en juillet et août ; et la Compagnie continue ses tournées et ses ateliers pendant le reste de l'année, en Nouvelle-Angleterre et partout dans le monde.
Et Schumann continue d'en être le directeur et l'inspirateur artistique -et le boulanger- avec fougue !

Notre manifeste artistique (Peter Schumann)

"Parfois nous vous donnons un morceau de pain en même temps que le spectacle de Marionnettes parce que notre pain et notre théâtre vont ensemble. Pendant longtemps, l'art théâtral a été séparé de l'estomac.
Le théâtre était un divertissement. Le divertissement est fait pour la peau, le pain est fait pour l'estomac. Les anciens rites de cuire, manger et offrir le pain ont été oubliés. Le pain a pourri et s'est réduit en bouillie. Nous aimerions que vous vous déchaussiez quand vous venez au théâtre de marionnettes et nous aimerions vous bénir avec l'archet de notre violon. Le pain vous rappellera l'aspect sacré de la nourriture.
Nous voulons que vous compreniez que le théâtre n'est pas une convention établie, ni le temple d'un commerce comme vous le croyez, où vous payez pour avoir quelque chose en échange. Le théâtre c'est different. C'est plutôt comme le pain, plutôt comme une nécessité. Le théâtre est une sorte de religion. C'est amusant. Il prêche des sermons et construit un rituel auto-suffisant où les acteurs essaient d'élever leur vie au niveau de pureté et d'extase des actions auxquelles ils participent.
Le théâtre de marionnettes est le théâtre de tous les moyens. Les marionnettes et les masques devraient jouer dans la rue. Ils sont plus forts que les bruits de la circulation. Ils n'instruisent pas des problèmes, mais ils crient et dansent et se donnent les uns aux autres des coups sur la tête et dépeignent la vie dans des termes plus clairs. Le théâtre de marionnettes est un prolongement de la sculpture. Un sculpteur professionnel n'a pas grand chose d'autre à faire que décorer les bibliothèques ou les écoles. Mais apporter la sculpture dans les rues, raconter des histoires avec, et faire avec de la musique et des danses, voilà ce qui m'intéresse.
Le théâtre de marionnettes est plus action que dialogue. L'action est réduite à sa plus simple expression de danse et de mouvements spécifiques. Nos marionnettes à tige de plus de 3m de haut ont été créées pour être des danseurs ; chaque marionnette est construite différemment selon son mouvement. Une marionnette peut être seulement une main, ou peut être un corps compliqué avec beaucoup de têtes, de mains, de bâtons et de tissu. Nos marionnettistes sont à la fois des musiciens, des acteurs et des techniciens."

Personne ne sera refusé pour manque de moyens

Réservation des places: reservation@bizarrehazard.org
www.breadandpuppet.org

Diffuseur : BIZARRE HAZARD — SIRET - 80881388500015 — contact@bizarrehazard.org

(Entrée suggérée entre 10 € et 25 €)

 

 



Septembre 2018

Mercredi 26 septembre 2018 à 20h30

Concert à écouter et à voir, créé par le SPOUMJ,
Soundpainting Orchestra de l'Union des Musiciens de Jazz
dirigé par FRANÇOIS JEANNEAU.

Les rêves de Carroll : spectacle musical , visuel et dansé, interprété par le Sound Painting Orchestra Union des Musiciens de Jazz.

Le SPOUMJ a l'habitude de choisir pour chaque série de concerts, un thème qui servira de support à son imaginaire collectif. Cette fois, c'est l'univers de Lewis Carroll rencontrant toutes les entités du SPOUMJ qui vont propulser les harmonies et les rythmes du concert.
Tout commence au moment où Lewis Carroll lui-même en scène, n'a pas encore écrit Alice. Mais il faut qu'il se dépêche,. Il a, comme tous les soirs, une histoire à raconter à sa petite fille pour qu'elle s'endorme et au moment où il ouvre la porte, ... Il trouve le titre !
« Mon histoire s'appellera : Alice au Pays des Merveilles, eurêka » dit-il !!

Le SPOUMJ fut créé en 2004 dans le cadre de l'UMJ (Union des Musiciens de Jazz) alors que Ann Ballester en était la présidente. Outre les studios de répétitions bien connus des musiciens parisiens, l'UMJ était un laboratoire, un espace de rencontres, et y expérimenter le langage du soundpainting était très légitime. Alors « SPOUMJ » fut choisi pour SoundPainting Orchestra de l'Union des Musiciens de Jazz, à la fois sigle et onomatopée évoquant une sorte d'explosion joyeuse.
Tous publics dont jeune public.

http://spoumj.fr/accueil/le-spoumj/
http://spoumj.fr/a-ecoutervoir/

(Entrée 10 €)


Octobre 2018

Vendredi 5 octobre 2018 à 20h00

Performance « Lumière de Paris »
Crystal Singing Bowls et danse

Musicien :              RAURASumiko Hara

Danseuses :          Kaori ASAHIRO —  Ami FUJIWARA

Programme :     Deep ocean —  Lumière de Paris
 
RAURA Comme si elle même enchantée par l'envoutant air du « Cristal Chantant », elle commença à se produire sur scène et créer des compositions depuis 2006. Charmant de nombreuses personnes grâce à sa mélodie sortant tout droit de sa sensibilité raffinée, elle s'est également produite dans de nombreuses cérémonies d'ouverture ou installations de célèbres marques telles que L'Oréal, BMW, De Beers, Audi. Son activité s'étend à travers le monde grâce à son talent tout aussi reconnu en Amérique qu'en Europe. Elle vit à Paris depuis 2014. A propos de "Crystal singing bowl " Cristal Chantant : c'est un instrument fait en émeraude, diamant rose, rubis ou en quartz. Depuis la reconnaissance de sa qualité apaisante et cosmétique, il est de plus en plus utilisé en yoga, dans les milieux thérapeutiques ou encore comme objet d'ambiance.

Sumiko HARA
Sumiko Hara était pianiste avant de découvrir la viole de gambe et de l'étudier dans la classe de Tetsuo Shimizu, puis celle de Hiroshi Fukuzawa, à l'Université Tokai au Japon où elle a obtenu un master de beaux arts.
Elle a été sélectionnée par le programme Nouveaux talents de journal Yomiuri, et a donné un récital à Tokyo.
En 2013, elle est venue en France et est entrée au CRR de Paris, dans la classe d'Ariane Maurette après celle de Guido Balestracci.
Sumiko Hara s'est produite au Festival de musique ancienne d'Auxerre, organisé par l'Ensemble La Fenice de Jean Tubéry, ainsi qu'au Festival de musique ancienne de Vanves, et à la Chapelle royale de Versailles sous la direction d'Olivier Schneebeli. Elle a joué au sein de l'Ensemble Isabelle d'Este. Elle a été invitée de l'émission 'Génération jeunes interprètes' sur France Musique. Elle est membre de l'Ensemble Les Figures (https://www.ensemblelesfigures.com/) qui est lauréat du programme « Evolution Series » pour l'année 2016-2017 à Osaka Phoenix hall, et l'ensemble a remporté le prix Barocksaal à Kyoto en 2018.
Actuellement Sumiko Hara se perfectionne sous la direction de Nima Ben David au CRR de Boulogne-Billancourt. Elle a participé à l'enregistrement de musique de George Gurdjieff arrangé par Ben David qui dirige le consort de la Belle Feuille dans le festival de Quatuor à l'Ouest en 2017.
 
Kaori ASAHIRO
Kaori a commencé sa carrière de danseuse à l'âge de 18 ans. Depuis 2005, elle participe régulièrement aux projets de la compagnie japonaise "La Danse Contrastée" et aux performances de "AAPA/Away At Performing Arts" en tant que chorégraphe et interprète. Elle collabore également avec des artistes d'horizons divers tels que musiciens, comédiens, peintres, stylistes, cinéastes, architectes … Son talent est polyvalent. Depuis peu, elle crée également en tant que photographe. Ses créations dansées, bien qu'éphémères par nature résonnent en nous d'une mémoire primordiale. En-deçà du langage, le monde contient tout, reliant par un réseau infini chaque existence. Toutes les manifestations du vivant interfèrent entre elles, s'opposent, s'unissent, ondulent, jaillissent et tissent sans fin le flux de la vie. De ces perceptions synesthétiques propre à la toute première enfance et graduellement effacés, Kaori Asahiro garde une mémoire sensorielle qu'elle essaie à chaque fois d'incarner et de transmettre.
 
Ami FUJIWARA
Ami a commencé des comédies musicales depuis l'enfance, et apprend HIP HOP, Soran-Bushi, JAZZ, Cheerleading, Contemporaine. Après l'obtention de sa diplôme, elle a travaillé dans une compagnie et aussi appartenu à une compagnie de danse, apprenant la danse moderne et la danse du ventre (Danse orientale). Afin d'apprendre le mode de vie par la danse et les possibilités de l'art, elle est venu à Paris en 2017, appartenant actuellement à un certain nombre de sociétés et développant des œuvres collaboratives. Maintenant, elle continue à apprendre la danse contemporaine, japonais traditionnel (Nihon-Buyo) et le Butoh.(Appartenir; Danse compagnie NUBA pour anseuse de danse japonais traditionnel, Theatre company Summertide Company pour danseuse et comédienne)   

https://youtu.be/QXZCyBUoSzI
http://rauracrystal.fr/ 
 
(Entrée 10 €)

Octobre 2018

Vendredi 12 octobre 2018 à 19h30

Au-delà du Silence présente : Kosmo Kino Plaza - Cycle XII : Le sale air de la peur

Thorofon (set old school) - Control - Te/DIS

Noise / Industriel / Post Industriel / Power Electronics / Ambient / Dark Ambient

Un an après avoir présenté à Paris leurs projets parallèles Kommando et Geneviéve Pasquier, les musiciens de Thorofon reviennent pour un set old school présentant leurs premiers travaux. Power Electronics froid et efficace garanti !
Pour la troisième fois, Control jouera à Paris, afin de présenter son nouvel album fraîchement sorti, "Blood will rain".
Enfin, c'est Te/DIS qui ouvrira la soirée, pour un premier concert hors d'Allemagne. De la plus pure Angst Pop dans la grande tradition du label Galakthorroe.

( Entrée sur place : 23€ — En prévente : 20€ sur https://audeladusilence.bigcartel.com)

Octobre 2018

Mercredi 17 octobre 2018 à 20H00

Le netlabel eg0cide productions, le collectif XtetX et le groupe Olgarym proposent une soirée associant concerts & vidéo.

Au programme, quatre formations travaillant chacune à leur manière l'interaction entre musique live et expérimentations visuelles.

— Minus Pilots (Londres) - Post-rock / ambient et projection vidéo.
http://www.minuspilots.com/
https://minuspilots.bandcamp.com/
Minus Pilots est un duo d'Adam Barringer (basse et electronique) et Matt Pittori (batterie et électronique). Au fil de ses différentes productions, le groupe navigue entre ambient mélancolique et post-rock hypnotique, avec toujours une grande attention accordée au travail des textures sonores.
Leur nouvel EP sortira sur eg0cide productions le 23 septembre.

— Olgarym (Paris) - Electro-rock / synthpop et vidéo interactive.
http://olgarym.com/
https://olgarym.bandcamp.com/album/0-1
Olgarym est un groupe parisien electro-pop qui propose un live multimédia en interaction avec le public. Leur musique se veut profonde et habitées, avec des voix féminines lumineuses et éthérées, riche en synthés puissants et subtils, hypnotisée par des guitares intrigantes et structurée par une batterie électronique augmentée.
Clip « Child of an addict » : https://www.youtube.com/watch?v=fWsN3-qTW6I

— Federico Dal Pozzo (Turin) & Frederico Pimpão (Lisbonne) - Musique électroacoustique live et VJing expérimental.
https://liveperformersmeeting.net/editions/2018-rome/artists/fpfp/
https://soundcloud.com/federico-dal-pozzo
Ce duo italo-portugais produit une performance multimédia, _Untitled_VNZ_, mêlant musique électroacoustique et vidéo générées à partir de l'environnement sonore de Venise, dont Federico Dal Pozzo est originaire. Leur travail a été sélectionné par le festival de performance audiovisuelle LPM à Rome de juin 2018 et a donné lieu à un album publié par le label italien KrysaliSound : https://krysalisound.bandcamp.com/album/untitled-vnz
Extrait vidéo :https://vimeo.com/271516711
Un nouvel album de Federico Dal Pozzo sera publié par eg0cide productions début octobre.

— Simiskina (Oslo) & Xavier Quérel (Grenoble) - Improvisation libre et cinéma augmenté.
Adrian Fiskum Myhr - basse
Jonas Cambien – synthétiseur analogique
Xavier Quérel – film 16 mm film et lumière
www.simiskina.com/home/epk
Simiskina est un duo réunissant deux improvisateurs de la scène musicale expérimentale norvégienne. Après un premier album acoustique (contrebasse et piano préparé) paru sur le label Clean Feed, ils utilisent dorénavant synthétiseur analogique, et basse électrique. Ils collaborent avec l'artiste et réalisateur Xavier Quérel, membre du collectif Metamkine. Xavier devient en quelque sorte un troisème musicien dans Simiskina, jouant avec les images au lieu du son. Il utilise un projecteur 16 mm et différentes techniques pour manipuler images et lumière, pour improviser un film projeté, en dialogue avec la musique de Simiskina.
Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=WDaB6vBejVs
https://vimeo.com/259524013

(Entrée 10 euros)





Octobre 2018

Mercredi 31 octobre 2018 à partir de 19h00

Nuit Guédée
Culture populaire contemporaine des Guédés

Avertissement :
Dans le cadre de cet évènement, le thème de la Fête des Morts en Haîti et des Guédés seront évoqués sous l'angle de la culture populaire et profane qui, quoique issue du vaudou, s'en distingue par son aspect plus culturel que religieux. Il n'y aura pas de cérémonie vaudoue.

Haïti, Fête des Morts. C'est le jour de sortie des Esprits captifs du Royaume de l'Au-Delà, les Guédés. Le temps d'une soirée, ils vont retrouver la vie et les plaisirs que procurent les sens… Et ils vont en profiter à leur manière malicieuse, immorale, indécente...
Ils s'appellent Grann Brigit, Baron Samedi ou Gede Nibo etc. Danses extravagantes, musique débridée, histoires obscènes, ils n'ont aucune limite !

Spectacles

A minuit, Gede Loray !!!
— Guédé Zaryen, création de la compagnie de danse de Nerlande Bazelais, YAYA DANSE CREATION rendra un hommage hilarant et effrayant au guédé le plus étrange…
Démonstrations de Danse Banda, pétillante, coquine, sensuelle, espiègle… Elle évoque l'amour, la fécondité, la vie et la mort par le seul mouvement des reins et du bas du corps...
— Concert de N'Bee's Sweet Men. Nerlande Bazelais (N'Bee) voix - Gary Legrand et Louissaint Jean-Mary (Percussions) – Hugléo M'Boungou (Guitare) - Mikayoyo (Piano) - Christophe Randrianarivony (Basse) – Ricardeau Toussaint (Batterie) - Bertrand Boula (Saxophone)
— Concert de Grégoire Chéry, troubadour et showman guédé aggravé !
— Contes salaces et irrévérencieux par Jude Joseph (pour public averti...)
Slam Guédé Loray par Sophonie Kenza, texte original, les sens dans tous les sens…
— Le véritable innomable infréquentable Baron Samdi , d'après un texte de René Depestre, par le THEATRE DU DIAMAND, Séghir Mohammedi, Yassine Mory, Sophonie Kenza
— Show tambour et Rara par les maîtres du tambour vaudou Haïtien Kebiyesou (Louissaint Jean-Mary ) et Pouchon (Claude Saturne)
… Et les guédés enragés, tou limen, tou kale, tou griyen, et leur boisson aux 21 piments !

Les Guédés

Les GUÉDÉS font partie de la grande famille des lwas, divinités qui protègent les humains et les lieux dans la culture Vaudou. Dans cette grande famille mouvante, les Guédés sont les lwas qui s'associent à la Mort, mais aussi à la Fertilité, à la Folie, au Sexe. Dans un paradoxe qui n'est qu'apparent, ce sont les moins sérieux et les plus festifs des esprits. Sans doute leur caractère est-il un défi et une revanche sur la mort…
Laissons les Guédés se présenter :
A tout seigneur, tout honneur, voici Grann Brigit (ou Manman Brijit) :
Je suis la déesse de la Mort et de la Fertilité, je fais un usage immodéré, étonnant et surtout indécent de ma boisson spéciale au gingenbre et au piment. Ma dépravation s'arrête pas là, je n'ai aucune tabou : je franchis joyeusement tous les interdits, avec une préférence pour tout ce qui est sexuel.
Exemple flagrant de synchrétisme je suis associée à la sainte pécheresse Marie-Madelaine ainsi qu'à Sainte Brigitte, elle-même isue du synchrétisme celte…
La présence du Vèvè ci-dessous sur les lieux où je suis appellée favorise ma venue :

Les Barons
Nous Sommes les Barons Samdi, Simitièr, Kriminèl et Lakwa.
Moi, Baron Samdi, je suis – tout comme ma comèr Grann Brigitt - associé à La Mort, à la Fertilité, au Sexe et je joue également un rôle de passeur vers le royaume des Guédés. Ma tête de Mort, mon haut-de forme et mon cigare ont fait de moi le plus célèbre des quatre Barons, mais suis-je différents d'eux ? Ne sont-ils pas tout simplement d'autre aspects de moi-même ? Et finalement quelle importance ?
J'aime les plaisanteries les plus salaces, irrévérentes, cruelles, me moquant des personnages officiels et de toutes les convenances.
Je suis friand de cadeaux, avec une préférence pour le rhum, les cigares, le café, les piments, et j'en passe. Si vous en avez le courage, appellez-moi avec ce vèvè :

Moi, Gede Nibo, on m'appelle souvent Brav Gede Nibo tant je suis bienveillant et guérisseur de nombreux maux. Je ne suis jamais bien loin de ma bouteille de rhum infusé d'herbes médicinales. Je suis l'esprit qui veille sur ceux qui meurent jeunes. Je garde leurs tombes et le lieu de repos de ceux dont les corps ont disparu. Je suis un intermédiaire entre les vivants et les morts, un psycopompe, et je donne la parole aux esprits morts qui n'ont pas été récupérés de « sous les eaux ».
Ma couleur est le violet et j'adore les cadeaux : Rhum bien assaisonné de piments forts, cigares, noix de coco, plantains frits, pistaches, harengs fumés, boules de sésame sucrées.
Je suis loin d'être sage, j'ai un sexe de cinquante centimètres toujours prêt à l'action, qui apprécie autant les hommes que les femmes, je suis un « Massissi », nom donné aux homosexuels par les Haïtiens, et un obsédé sexuel insatiable et obscène.

Les autres Guédés :
Ils sont nombreux et varient d'un lieu à l'autre, et il serait impossible de tous les citer.
Papa Legba, le premier de tous les lwas, n'est pas vraiment un guédé. C'est celui qui prépare, ouvre les portes et garde les carrefours des chemins.
Le Guédé Zareyen (araignée en créole) représente l'horreur des araignées de mers, animaux considérés comme répugnants. Tout comme elle, il marche « en crabe » et en sautant.
Le Guédé Ti-malis se présente de par son nom. Sa malice n'est pas toujours bienveillante…
Le Guédé Loray (ou Loraj) est associé aux tempétes et à l'horreur des violents épisodes météo de la petite île.
Il y en a bien d'autres que nous ne pouvons pas citer, esperons qu'ils n'en prendront pas ombrage et n'auront pas d'esprit de revanche contre les malheureux humains que nous sommes…

CONCERT N'BEE'SWEET MEN

Des musiciens venus des 4 coins du monde, des rythmes afro-caribéens, une copieuse dose de Funk, d'Afrobeat et d'une pincée de Slam, le tout grillé aux rythmes de l'Ibo, du Banda et du Yanvalou et lâché dans le carnaval d'Haïti et son fameux RARA. Le son de N'Bee'Sweet Men, c'est le Kale Be Beat !

BANDAYE – Performance de danse BANDA par la Compagnie NANM CULTURE

Textes Dansés et chantés de la culture Haïtienne

Je suis BANDA, pétillante, coquine, sensuelle, espiègle…J'évoque l'amour, la fécondité, la vie et la mort par le seul mouvement de mes reins et du bas de mon corps. Je ne passe pas inaperçue !
Je suis IBO, granmoum de chez moi, rebelle, orgueilleux, stoïque, « rondonmon ».
Je suis YANVALOU, celle qui ondule comme le flux et le reflux des vagues de la mer. Celle qui zigzague comme la couleuvre.
La compagnie Nanm Culture mêle les personnalités des danses haïtiennes, et illustre par la parole et le mouvement des corps la société moderne d'Haïti, ses joies, ses souffrances et son caractère enjoué qui transcende tous les événements…

Les participants déguisés en guédés recevront un accueil digne de véritables lwas.
Les Guédés adorent les vèvès qui leurs sont dédiés ainsi que les tissus de satin violet brillants. Tous les participants recevront un accessoire vestimentaire Guédé. Ce ne seront pas tous les mêmes.

La célèbre boisson aux 21 piments et au gingembre des guédés sera présente, ainsi que le fameux rhum Barbancourt d'Haïti…

( Entrée 8€ en prévente — 10€ sur place — Billetterie Yuticket/Nuit Guédée ou 07 53 23 86 05 )




Novembre 2018

Vendredi 23 novembre 2018 à 19h30

Au-delà du Silence présente : Kosmo Kino Plaza - Cycle XIII : Madame est asservie.

Sutcliffe Jügend (double concert) - She Spread Sorrow

Noise / Industriel / Post Industriel / Power Electronics / Death Industriel

Cela fera bientôt 7 ans que le duo anglais Sutcliffe Jügend n'a pas joué à Paris. 7 ans au cours desquels ce fer de lance du Power Electronics anglais a repoussé les limites de son art, tant du côté le plus dur de sa musique que dans l'introspection sur des distorsions ambiantes. Ils présenteront lors de cette soirée les deux facettes de leur musique au cours de deux sets distincts.
Entre ces deux sets, l'Italienne de She Spread Sorrow donnera son premier concert parisien, oeuvrant dans un death industrial teinté de passages plus atmosphériques.

( Entrée sur place : 23€ — En prévente : 20€ sur https://audeladusilence.bigcartel.com)

Décembre 2018

Jeudi 13 et vendredi 14 décembre 2018 à 20h30

Théâtre — Summertide Company présente:

Mary Stuart

Avec Marie Colombe Lobrichon & Pauline Prévost
Mise en scène par Sean Hardy

Durée: 1h00

Deux comédiennes se rencontrent sur un plateau. L'une est anglophone, l'autre française; elles doivent répéter ensemble la pièce de Schiller Mary Stuart. Presque aussitôt, leur échange se charge d'électricité. A travers le jeu, le drame des deux reines à la rivalité légendaire commence à infuser la relation entre leurs interprètes. Le rapport de force balance, s'inverse, faisant du théâtre un ring où s'exprime toute une animosité irraisonnée, bâtie par les peurs et les récits que leur ont fait les hommes autour d'elle. Mais d'ailleurs, où sont ces hommes ? Et où est le metteur en scène - un homme, lui aussi - qu'elles attendent sans jamais le voir venir ? Nouvelle adaptation de la pièce "Marie Stuart" de Friedrich Schiller, cette création est la deuxième de la compagnie Summertide. Après une première restitution donnée l'été dernier, Mary Stuart revient dans une nouvelle version et avec un nouveau duo sur scène.

summertidecompany.com

( Entrée tarif: 10 euros sur place - Réservation recommandée par mail à summertidecompany@gmail.com )