Les Voûtes 75013 Paris Les Frigos
Programme > L'association > Archives > Projets > Photoblog > Contact

Direction artistique
Bruno Herlin
Pierre Wayser

Les Voûtes

Notre objectif est de présenter le travail d'artistes issus de différents pays, et de favoriser les échanges ou conforter les liens entre artistes et démarches.
Les Voûtes invitent des artistes à produire et présenter leurs travaux dans un esprit d'expérimentation et de rencontre, et proposent de l'espace à des personnes qui tentent de développer leur travail dans un lieu atypique, loin du cube blanc. Les Voûtes privilégient les projets dirigés vers la recherche, les nouvelles technologies, la performance qu'ils soient en musique, video, théâtre ou autres.



Résidences: Créations in situ.

• Marges Parisiennes - Pariser Randgänge
Dans le cadre des échanges entre la Brotfabrik de Berlin (voir la performance et l'installation video de Pierre Wayser & Bruno Herlin), la maison d'éditions La Mer Gelée, et les Voûtes à Paris:

Une installation sonore de Mario Asef "Signal Wave".

Mario Asef sera en résidence aux Voûtes du 26 mai au 6 juin 2007, et présentera l'installation sonore "Signal Wave" dans le jardin.
Présentation au public le mercredi 30 mai 2007 à 20h00.
Video de l'installation de Mario Asef par Isabelle Menu
Mario Asef travaillera à la composition de l´ architecture acoustique du jardin grâce à une installation intitulée « Signal Wave ».  Cette dernière permet de retranscrire en morse, puis sous forme de signaux fréquentiels, l’environnement sonore dans lequel elle se trouve. Mario Asef est déjà intervenu avec cette installation en 2002 dans un jardin public dans le quartier berlinois de Neukölln. 
Cette „Signal Wave“ représente une communication audio entre l´homme, la technique et la naure. Il pourra ainsi, après avoir enregistré les bruits peuplant la cour-jardin, mêler en une synthèse acoustique les stridulations de Paris et de Berlin. www.marioasef.net

En partenariat avec la Brotfabrik à Berlin et la Revue franco-allemande, création et critique La Mer Gelée
Avec le soutien du Sénat de Berlin et du Goethe Institut Paris (www.goethe.de/ins/fr/par/frindex.htm). Ce projet est réalisé grâce au soutien de la Mairie de Paris, dans le cadre du label Paris Europe 2007.
www.paris.brotfabrik-berlin.de
www.brotfabrik-berlin.de
www.lamergelee.org

• Cercle pour la Libération du Son et de l’Image
Collectif  CERCLE POUR LA LIBéRATION DU SON ET DE L’IMAGE
Fondateur : Gérard Pape   gerard.pape-ccmix@wanadoo.fr
http://gerardpape.unblog.fr/
Administrateur : Nicolas Brunelle  nicolas.brunelle@free.fr

Principes du Collectif :
Le Cercle pour la Libération du Son et de l’Image est un collectif qui se veut ouvert aux compositeurs et artistes visuels qui ont envie de faire vivre la création libre. C’est un collectif à but non lucratif, fondé sur l’échange d’influences entre les divers artistes et l’entraide dans le but simple de se réunir et de jouer en faisant découvrir ses créations au public désireux de connaître une production pluridisciplinaire nouvelle et novatrice. Son outil principal de création musicale est l’Ensemble Numérique.
Présentation de l’Ensemble Numérique : Dirigé par Paul Mefano (compositeur et chef d’orchestre) l’Ensemble Numérique est une formation de 8 compositeurs-interprètes jouant chacun sur un ordinateur portable relié à une interface sonore et une enceinte auto amplifiée. Les 8 postes sont répartis dans la salle dispersés parmi le public. Les logiciels qu’ils utilisent, par exemple, sont Max/MSP ou Kyma, à la pointe de la technologie musicale pour la création en temps réel.
Chaque musicien est également compositeur, ce qui assure une excellente qualité de l’exécution, tant dans la précision technique que dans l’interprétation et les nuances.
C’est le premier ensemble numérique de 8 ordinateurs fondé exprès pour la musique écrite en France, avec des musiciens de qualité, tous reconnus dans le milieu de la musique contemporaine, et dirigé par un chef dont le talent et la qualité de direction ne sont plus à démontrer.
Les créations musicales sont de Paul Mefano et des 8 compositeurs-interprètes. Il s’agit des pièces de musique assistée par ordinateur pour 8 ordinateurs – une partie ordinateur pour chaque compositeur-interprète. Ce sont des musiques qui ont été écrites par les compositeurs dans le but de trouver une notation adéquate pour le geste sonore à jouer et le timbre à synthétiser. C’est un vrai travail d’interprétation de la part des 8 compositeurs-interprètes car le compositeur ne donne aux interprètes aucun « préset »—c’est le devoir des interprètes de synthétiser leurs sons ainsi de programmer leurs « patchs » eux-mêmes.
Le CLSI est en résidence au Centre Musical de Cergy  (dirigé par le compositeur Arthur Thomassin) jusqu'au mois de février 2008, et est entré en corésidence aux Voûtes en mars 2008, lieu de création contemporaine dans Paris (13ème, rue Neuve Tolbiac).

• Mois de mai 2008, en résidence aux Voûtes :

MONADE
Pour une danseuse et un dispositif visuel, musical interactif.

Concept, chorégraphie et interprétation : Laurence Marthouret
Création musicale : Patrick Marcland
Scénographie : Barbara Kraft
Artiste visuel : Julien Piedpremier
Programmation numérique: Frédéric Alemany
Durée : 40 minutes
Dossier de presse PDF à télécharger

— Monade s’inscrit dans une série, débutée en 1999, de cinq solos dont trois sont déjà créés : No Step, Trans et Walk. Chacun de ces solos aborde un état de corps particulier, une gestion de l’espace particulière, un rapport au temps défini, une contrainte particulière. Le processus de composition découle de ces choix prédéfinis au départ : choix d’espace, de temps, d’état de corps, de durée, de support visuel, et de propos.

Extrait video

Monade tente de développer la problématique de la place du corps, sa représentation, ses contraintes, ses limites, ce que l’on expose et ce que l’on cache : corps exposé, corps occulté.
L’interprète est seulement perçue à travers une structure translucide sur laquelle un vidéo projecteur zénithal projette des textures.
Le corps est emprisonné, perçu, aperçu, imaginé, transformé, disparaissant et surgissant par intermittence. Le danseur interagit, à l'aide du plancher sensible, avec la matière image qui vient l’envahir, le recouvrir partiellement, l'éclairer ou l'obscurcir, ainsi que sur le son de la bande préenregistrée et transformée en temps réel.

Le système interactif entre le son, l’image et la danse permet d’intensifier le travail de l’interprète, sa présence, sa densité physique.

Un univers particulier et sensible, organique et technologique, où s’impose l’importance de l’environnement dans la vie, dans l’acte de création.
Laurence Marthouret

Autres travaux :


Videos : Créations avec le jardin.

Prise de contact Catherine Ginapé
Nukar Catherine Ginapé
Tonkinoise Catherine Ginapé
Voûtes_1 [Le jardin] Pierre Wayser
Voûtes_2 [La nuit] Pierre Wayser
Voûtes_3 [Le soir] Pierre Wayser

Iconographie: Images du jardin.

Photographies Isabelle Menu
La cellule verte Antoine Quenardel
"Frigos Instantanés" Un blog photos sur les Frigos et les Voûtes Pierre Wayser